Camille-Aurélie M.

Expositions

Vitrine Hexasphère,

La Factorine, Septembre 2017

 



Crédit vidéo QntnChmpln

De la sphère au cube, de la spiritualité à la matérialité, du mouvement à la stabilité. Penser la terre comme un cube implique de l’arrêter et de la redessiner.

Cette déformation engendre une partition du monde en six faces égales. Ces faces lient les pays qui les composent, permettant ainsi une lecture géographique et géopolitique du monde originale.

hexa1b

Crédits photos Vincent Zobler

 

 


 

Exposition collective Les horizons alternatifs,

Commissariat Vincent Verlé, Openspace 

Maison de la Région de Strasbourg, Mars 2017

.

birmanie 1

Des Comptes, Birmanie, 2013

Cette exposition répond à l’invitation de Versant Est – réseau art contemporain en Alsace – à composer un projet avec des artistes vivant et travaillant dans le Grand Est.

Se pose alors la question du visage de cette région nouvellement créée et regroupant l’Alsace, la Champagne-Ardenne et la Lorraine. Sa force est d’être bordée de quatre frontières, la situant au cœur de l’Europe. Elle est aussi constituée d’une multitude de territoires. Leurs singularités forment l’autre atout de cet espace géographique mais elles peuvent parfois en être la limite et en rétrécir l’horizon.

L’horizon est ce cercle centré sur l’observateur entre le ciel et la Terre, tenant compte de la courbure de cette dernière. Il est la limite de ce que l’on peut observer, du fait de sa propre position ou situation. Il est la limite de l’univers visible où l’espace-temps joue encore son rôle avant de plonger dans l’inconnu.

C’est de cet inconnu que traite cette exposition. Celui qui ouvre sur l’ailleurs et se tournant vers l’autre, regardant au-delà de nos individualités, dépasse la ligne de cet horizon en questionnant ce qu’elle signifie aujourd’hui, en interrogeant la notion de ce qui est visible et de ce qui ne l’est pas, en augurant de ce que pourrait être cet invisible, en sondant cette disruption de la réalité qui nous entraîne vers un ailleurs en devenir, vers d’autres horizons alternatifs.

Avec Denis Ansel, Guillaume BarboriniStefania BecheanuMathieu BoisadanClément BorreCamille BresVincent BroquaireRaphaël CharpentiéAlexandra DavidClaire DecetJulie Deutsch, Julie Faure-Brac, Samuel François, Alice Gambier, Harold GuérinManon HarroisSophie HasslauerHugo Lermechin, Camille-Aurélie MSascha NordmeyerVincent Odon, Aurélie Pertusot, Marius Pons De Vincent, – Porte Renaud -, Arthur Poutignat, Letizia Romanini, Camille RouxSophie UsunierGretel Weyer et Skander Zouaoui.

.
expo versant est

 

.

Vitrine Usage Usure,

La Factorine, Septembre 2015

 .

Sous la forme d’une œuvre collective, les trois artistes plasticiens et fondateurs de la Factorine deviennent les cobayes de leur propre expérience et incarnent l’élan premier /primaire de la saison à venir. Rassemblés autour d’un thème et d’un geste partagé, la répétition obsessionnelle, dénominateur commun de leur œuvre respective, les artistes investissent le White Cube jusqu’à sa disparition et s’engagent dans une expérience oscillant entre performance, installation et jeux optiques.

H09A3372

Dialogue sourd ininterrompu

Disparition, effacement ton sur ton

Ressources de création? Force de destruction? Geste vain?

Tautologie et aliénation du quotidien.

Mécanique des affects et des sentiments.

Surproduction, surconsommation, survoltage.

Etrangeté et musique d’un mot trop longtemps répété.

usuremot

avec Camille-Aurélie M., Rémi Illig et Téodora Gadancheva

.

.

Exposition collective Action ou Vérité ?,

Galerie Namima, Novembre-Décembre 2014

.

Sans titre 1, 2014

Partition matérialisée, un mur est un élément de protection mais aussi de séparation voire d’opposition car il soustrait la connaissance de ce qu’il y a de l’autre côté. En le détruisant s’ouvre une brèche sur ce qu’il obstrue. Sa mise à nu conduit à reconstruire cette connaissance qui nous échappe, sa reconstruction à la développer pour en reprendre le contrôle. Ce sont les barrières que l’on édifie qui nous définissent dans notre rapport à l’autre et à la connaissance.
sans titre

 
crédit photographique : Olivier-Henri Dancy
 

 

Commissariat Marion Aubertin et Benjamin L. Aman

Avec Juliette Ancé, Hélène Bleys, Jeannie Brie, Cindy Comte, Julie Freichel, Damien Gete, Kirsty Grascha, Rémi Illig, Camille-Aurélie M., Hugo Lermechin, Marie Lombard, Mathilde Nodenot, Louis Rouanet, Michaela Vujnovic et Xi Zijian.

.

.

.

Comments are closed.